La procrastination : dis-moi sur quoi tu procrastines et je te dirai qui tu es

A. Prendre conscience de sa tendance à la procrastination et découvrir exactement dans quelles situations précises procrastinez-vous ? Pour quels types de tâches ?

Est-ce que pour vous ce sont les réseaux sociaux ? Est-ce plutôt les SMS, le téléphone, le chat ? Vous vous laissez volontiers interrompre ? Vous traînez au lit le matin, ou au café ? Une tâche à peine commencée, vous interrompez pour prendre un café, un thé, regarder vos emails ? Si vous êtes dans un environnement professionnel : est-ce plutôt des pauses café qui s’allongent avec vos collègues ? ou encore, vous entrez dans un bureau pour une conversation qui s’éternise avec un collègue ?

Identifiez concrètement de quoi votre habitude de procrastination est constituée. Notez pour quelle raison vous reportez une action à plus tard, à quelles tâches plus particulièrement, notez l’importance de la tâche et depuis quand vous la reportez, existe-t-il une date limite pour accomplir cette tâche ? Exemple de tableau à remplir :


C’est objectivement important
–  +  ++
Cela m’intéresse Cela a du sens pour moi
–  +  ++
Cela vient me challenger Défi à relever
–  +  ++
Cette tâche a une date limite (deadline) oui  nonCela fait (nombre de semaines/ mois) que je la reporte 
Exemple : mensualisation impôts +oui7 mois
Raisons invoquéesTrop de choses à faire, je le remets à plus tardJe ne me sens pas à la hauteur, peur de ma faire ou d’échouerJe n’ai pas assez de temps pour le faire vraiment bien (côté perfectionniste)Quand j’ai prévu de m’y mettre, je me laisse absorber par mes sms, les réseaux sociaux…….
Tâche 1 
à accomplir





Raisons invoquéesTrop de choses à faire, je le remets à plus tardJe ne me sens pas à la hauteur, peur de ma faire ou d’échouerJe n’ai pas assez de temps pour le faire vraiment bien (côté perfectionniste)Quand j’ai prévu de m’y mettre, je me laisse absorber par  mes sms, par les réseaux sociaux…
Tâche 3 
à accomplir





Raisons invoquéesTrop de choses à faire, je le remets à plus tardJe ne me sens pas à la hauteur, peur de ma faire ou d’échouerJe n’ai pas assez de temps pour le faire vraiment bien (côté perfectionniste)Quand j’ai prévu de m’y mettre, je me laisse absorber par  mes sms, par les réseaux sociaux…

Rendez-vous dans le groupe privé pour partager vos réponses et connaître les habitudes d’autres personnes, qui pourront faire écho chez vous, en cliquant ici.
(merci de m’envoyer un mail pour que je vous donne accès au groupe privé)

B. Un test ludique pour compléter le premier point

  1. Vos listes de choses à faire, elles sont : 
    ♠ Sur un bout de papier, souvent raturées/perdues/réécrites et ainsi de suite.
    ♣ Inexistantes, vous avez en tête ce que vous devez faire (ce n’est quand même pas sorcier).
    ♦ Dans votre smartphone, grâce à une application dédiée qui vous envoie des alertes régulières.
  2. En ce qui concerne les factures, impôts et autres PV… 
    ♦ Le plus tôt est le mieux pour se débarrasser de cette corvée. 
    ♣ Si on vous rendait tout ce que vous avez payé en majoration à cause de vos retards de paiement, vous pourriez vous payer une jolie semaine de vacances. 
    ♠ C’est toujours le stress pour payer en temps et en heure. 
  3. L’organisation des vacances (ça tombe bien c’est la période. Si si).
    ♣ De toute manière vous n’arrivez jamais à vous décider et vous trouverez bien de la place dans la maison d’une cousine ou d’un copain, ou au milieu d’une bande d’amis qui a déjà tout prévu quitte à supporter des gens que vous n’aimez pas et leurs enfants.
    ♦ Cette année c’est vous qui avez le premier parlé des vacances au bureau. Vous avez mis un rappel sur votre téléphone pour penser à vos billets de transport dès l’ouverture des réservations.
    ♠ Vous vous décidez en juin, dîtes adieu à la maison avec piscine vue sur mer, ce sera le camping de la Baule et vous partez en voiture, pour profiter des embouteillages.
  4. Vous devez préparer tout un argumentaire ou une présentation pour vos chefs/conclure un marché/obtenir un prêt.
    ♦ Vous avez déjà listé tous vos arguments, prévu des tableaux chiffrés, une présentation Powerpoint et votre chemise est repassée.
    ♣ Vous vous levez en retard, oubliez le rendez-vous et prétendez que votre mère/votre chien/Jacques Chirac est mort(e).
    ♠ Vous jetez en vrac trois lignes sur une feuille de papier le matin même, vos compétences orales feront le reste.
  5. Le plat en sauce que vous avez ramené chez vous après le repas de famille a coulé dans le frigo. 
    ♣ Vous ne faites rien, lors de votre prochain déménagement – dans un an ou deux – vous nettoierez le frigo à fond avant de rendre l’appartement.
    ♠ La couche de sauce au beurre vient se mêler avec des traces de confiture et de lait. Dégoûté, vous finissez par sortir l’éponge et l’eau de javel.
    ♦ Il faut absolument sortir l’éponge et la javel pendant que c’est frais, sinon ce sera trois fois plus de boulot quand ce sera sec. 
  6. A la maison, comment se passe la répartition des tâches (ménage, paperasse administrative, inscription des enfants au piano ou au centre de loisirs…) ? 
    ♠ Votre conjointe/conjoint vous demande régulièrement s’il ne serait pas temps de lui rémunérer ses heures de femme de ménage/secrétaire/nounou. 
    ♦ Chacun se débrouille pour son propre linge, ses factures, range son assiette dans le lave-vaisselle au fur et à mesure… Et pour le reste vous vous dites au jour le jour qui fait quoi. 
    ♣ C’est un joyeux bordel, mais comme de toute façon il n’y en a pas un pour rattraper l’autre au final ça fonctionne bien, avec l’évier qui déborde et des chaussettes sales en liberté. 
    Résultats

    Majorité de ♦ : le procrastinateur léger
    Comme tout le monde, vous vous dites parfois que « ce n’est pas le jour » pour vous atteler à telle ou telle tâche. Mais les dossiers en attente, ça vous stresse, alors autant garder le contrôle et les traiter rapidement.

    Majorité de ♠ : le procrastinateur organisé
    Pour vous, procastiner est un mode de fonctionnement. C’est assumé, sans culpabilité, et vous retombez toujours (plus ou moins) sur vos pattes. Vous êtes un peu un punk de la société moderne. Mais n’y a-t-il pas des endroits où le bas blesse ?

    Majorité de ♣ : le procrastinateur fou
    Oui, fou, en tout cas c’est ce que pense une bonne partie de votre entourage qui vous lance régulièrement des « je sais pas comment tu fais » , « moi ça m’empêcherait de dormir la nuit » ou encore « c’est quand même pas compliqué de payer ses impôts dans les temps, moi je le veux bien l’argent que tu donnes à l’État pour rien ! » et « tu n’en as pas marre de prendre tes proches en otage ? ».

1 réflexion sur « La procrastination : dis-moi sur quoi tu procrastines et je te dirai qui tu es »

  1. Majorité de ♠ pour moi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close