IKIGAI, introduction

Qu’est-ce que l’ikigai ?
L’ikigai est un concept japonais qui est souvent traduit à partir de la racine même du mot d’origine :
iki = vivant, vie
gai = effet, résultat, valeur, récompense

ikigai = valeur de la vie ? résultat d’une vie ? Il est le plus souvent traduit dans les pays anglophones et francophones par l’expression « raison d’être » ou bien par « joie de vivre », dans le sens ce qui me donne la joie de vivre, ce qui me donne la raison d’exister et de me lever chaque matin. Trouver son ikigai revient donc selon les traductions et les courants à trouver :
– sa raison de vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue
– ce qui nous pousse profondément à nous lever le matin avec enthousiasme
– ce qui nous met en joie à l’idée de continuer à vivre
– un but, un sens profond à sa vie
A chacun son ikigai, à chacun sa raison d’être !

Origine et évolution de l’histoire de l’ikigai
L’histoire de l’ikigai s’enracine dans la culture japonaise depuis la période Heian (794 à 1185 – mot qui signifie « en paix » en japonnais), période considérée comme l’âge d’or de la culture et de l’art japonnais, mais aussi de l’avènement du bouddhisme au Japon. Lorsque l’on évoque l’ikigai, il est souvent fait référence aux habitants de l’archipel d’Okinawa, composé de 161 petits îles, à 1300 km au sud de Tokyo. En effet dans la partie nord de l’île principale, on trouve l’épicentre mondial de la longévité ! C’est l’endroit où les habitants ont la plus longue espérance de vie au monde sans invalidité, l’endroit où vivent les femmes les plus âgées au monde. Le mode de vie des habitants d’Okinawa a souvent été étudié et ce qui est le plus souvent valorisé est leur hygiène de vie qui pourrait devenir un modèle inspirant pour une vie en pleine santé et pleine de vitalité : une alimentation essentiellement végétale, à base de légumes, de fruits, de soja, de tofu, de riz, avec un peu de poisson pêché par eux-même, sans produits laitiers ni quasiment de viandes et une activité physique importante et régulière à tout âge, sans aucun produit toxique comme le tabac, l’alcool ou les sucreries.
Mais ce qui est moins connu, c’est leur philosophie de vie qui repose à la fois sur le concept du « Moai » et celui de « li’kigai ».

Le Moai est une forme de groupe de soutien social créé dès l’enfance et durant une centaine d’année souvent jusqu’à leur dernier jour. Il s’agit d’un soutien à tout niveau, financier, social, émotionnel, pour faire face ensemble à toutes les épreuves de la vie, dans l’entraide, la collaboration et l’écoute mutuelle. C’est comme une deuxième famille, un petit groupe de quelques enfants réunis, qui se retrouvent régulièrement durant leur enfance, leur adolescence, puis tout au long de leur vie, pour se soutenir profondément et coûte que coûte (soutien moral, financier, logistique…).

L’ikigai est une forme de motivation, de raison d’être qui les motive à se lever chaque matin, à continuer à faire ce qu’ils ont à faire, car c’est leur mission, leur raison de vivre et c’est ce qui leur donne de l’enthousiasme, ce qui nourrit leur véritable « joie de vivre ». Il peut s’agir de motivations liées à l’identité sociale, au travail, à la famille, à la poursuite de la réalisation de soi ou même à des loisirs considérés comme une fin en soi tant qu’elles sont utiles pour ses proches ou sa communauté.

Dans les années 1970, des nombreux livres ont été publiés au Japon sur la façon de trouver son ikigai, pour parer au sentiment d’instabilité à cette époque dans le pays. Mais c’est au début du siècle que le concept s’est exporté à travers le monde, détaché petit à petit de son contexte d’origine, et proposé aux étrangers comme « la voie japonaise du bonheur ».

Les bénéfices de l’ikigai

Accompagner une personne à trouver son ikigai permet de l’aider à plusieurs niveaux sans même qu’elle n’en ait conscience. En effet, différentes études ont démontré que l’un des facteurs qui contribue le plus au bonheur est celui de trouver un sens à sa vie. Mais si l’on regroupe toutes les études réalisées sur le sujet et tous les témoignages recueillis sur le sujet, trouver un sens à sa vie, donc trouver son ikigai a bien d’autres bénéfices :

  • trouver une source d’énergie et de vitalité
  • trouver une source d’ancrage et de sérénité
  • retrouver du plaisir dans les petites choses du quotidien
  • vivre selon ses principes et ses valeurs
  • renforcer sa motivation, sa persévérance, son courage
  • voir son quotidien et les difficultés sous un nouveau regard
  • prendre des décisions en harmonie avec ses envies profondes
  • nourrir l’estime de soi, l’amour de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi
  • se sentir plus heureux.se, plus épanoui.e
  • se sentir plus en forme, plein.e de vitalité
  • vivre plus longtemps et dans une meilleure santé
  • se sentir utile et contribuer à quelque chose de plus grand que soi… Tout le principe de l’ikigai repose sur une introspection qui permet d’arriver à un accomplissement de soi-même tout en étant bénéfique pour les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close